5G: FCC soutient une enchère publique pour la bande C, les sorties d'Intelsat et les actualités de la société


NEW YORK (Aged-Dow Jones) – Le président de la Commission de la communication de la Confédération américaine (FCC), Ajit Pai, a appelé à un appel public au spectre C gratuit pour la 5G, un coup dur porté aux efforts déployés par Intelsat et d'autres opérateurs de satellites pour stimuler les ventes ces actifs sont actuellement en exploitation.

En conséquence de cette information, la part d'Intelsat a diminué, enregistrant une baisse de 40% à Wall Street.

Intelsat et d'autres satellites, notamment SES et Inmarsat, ont rejoint l'Alliance de la bande C pour proposer la vente des fréquences correspondantes aux opérateurs de télécommunication souhaitant les utiliser pour les communications mobiles 5G (5G). Le géant des télécommunications Verizon Communications s'est dit intéressé par l'achat de certains de ces actifs.

La libération d’une partie du spectre de la bande C devait rapporter des milliards de dollars aux opérateurs de satellites.

Mais Ajit Pai a déclaré lundi sur Twitter que la FCC voulait libérer une partie importante du spectre afin d'accélérer le développement des services mobiles 5G tout en récupérant les recettes fédérales américaines.

"Après de longues discussions et un examen détaillé des nombreux dossiers, je suis parvenu à la conclusion que la meilleure façon de mettre en œuvre ces principes est de procéder à une vente aux enchères", a-t-il ajouté sur Twitter.

Des opérateurs tels que Intelsat étaient hostiles au principe de la vente aux enchères car ils pouvaient augmenter le temps nécessaire pour monétiser ces actifs. Les utilisateurs de la bande C estiment également qu'une enchère publique obligerait la FCC à saisir la gamme de fréquences sans laquelle les entreprises opèrent.

En raison de l'incertitude juridique, la FCC ne peut organiser la vente avant le milieu de 2021 au plus tôt, selon les sociétés.

La C-Band Alliance a répondu à une déclaration selon laquelle ses membres continueraient à "travailler en partenariat avec la FCC pour élaborer un plan alternatif et obtenir les meilleurs résultats pour le public américain tout en protégeant les intérêts et les droits de nos utilisateurs". de nos utilisateurs. entreprises. "

Pour sa part, l'opérateur français Eutelsat, qui ne fait pas partie de cette alliance, s'est félicité de cette décision. "Eutelsat attend avec impatience un dialogue qui se veut efficace et constructif avec la FCC qui met en place une approche juste et efficace pour faciliter la mise en œuvre rapide de la vente aux enchères et de la redistribution", a déclaré le groupe.

-Alexander Gladstone, le Wall Street Journal

(Version française de Jérôme Batteau) ed: TVA – VLV

(Julien Marion, Agefi-Dow Jones, a contribué à cet article)

Agefi-Dow Jones Le nouvel aperçu financier

Dow Jones Newswires

19 novembre 2019 01h50 HE (06h50 GMT)


Fermer le menu